Pourquoi faire ses emplettes chez un artisan boucher ?

restaurant
4 raisons de se rendre dans un restaurant
décembre 13, 2021

Pourquoi faire ses emplettes chez un artisan boucher ?

artisan boucher

artisan boucher

Les Français et la viande, c’est une histoire d’amour qui dure depuis des siècles. Il est vrai que d’après un sondage récent, 89 % d’entre nous adorent le goût de la viande. D’ailleurs, 79 % des personnes interrogées pensent que celle-ci est nécessaire pour rester en bonne santé. Il est vrai qu’il est possible d’acheter de la viande dans les grandes surfaces, voire sur Internet. Mais tous sont unanimes pour dire que rien ne vaut la viande d’un boucher.

Le boucher : l’ami des ménagères

Contrairement aux idées reçues, le boucher n’est pas seulement la personne qui vend de la viande sur son étal. En fait, il s’agit généralement d’un professionnel qui a suivi des études spécifiques dans ce domaine. Il peut alors avoir un niveau CAP, Bac, Bac + 2, ou Bac + 3. En d’autres termes, il maîtrise parfaitement les contraintes liées à son métier, notamment sur le plan sanitaire. Pour satisfaire sa clientèle, l’artisan boucher doit réaliser différentes tâches en amont. Ainsi, il lui faut commander une quantité suffisante de viande auprès de ses fournisseurs. Le transport de cette viande jusqu’à sa boucherie doit se faire dans un camion frigorifié.

L’étape suivante consiste à découper la viande en morceaux, tout en séparant les os et les muscles. Dans cette optique, l’artisan boucher peut utiliser différents outils, comme les hachoirs, les mélangeurs, les couteaux, etc. Cela implique qu’il doit bien maîtriser les techniques de désossage ainsi que celles de parage des viandes. De cette façon, il pourra préparer des rôtis, des filets ou des brochettes pour sa clientèle. En outre, il lui faut veiller à ne pas rompre la chaîne du froid. Cela constitue un point important dans les règles d’hygiène et de sécurité alimentaire qu’il doit respecter à la lettre. C’est pourquoi il est obligé d’entreposer ses préparations dans une chambre froide. D’autre part, il est indispensable qu’il connaisse les préparations culinaires de base. En effet, cela lui permet de bien conseiller ses clients sur la façon de cuire la viande. Il en est de même si vous avez besoin de savoir comment l’associer avec d’autres éléments.

Un étal bien achalandé

L’artisan boucher doit toujours veiller à la qualité de ses produits. Il doit aussi s’assurer que les règles d’hygiène et de santé publique soient parfaitement respectées. Cela est valable dès la réception de la viande en carcasse jusqu’à la livraison chez le client. En outre, il doit veiller à la traçabilité des produits. Sans oublier qu’il lui faut maîtriser la gestion des approvisionnements et des stocks. Autant de qualités indispensables pour se démarquer de la concurrence. À ce sujet, un étal bien achalandé constitue un atout considérable pour attirer l’attention de la clientèle. Ainsi, il peut proposer un rayon pour les viandes d’agneau de Provence. Il s’agit notamment :

  • Des côtés,
  • De l’épaule,
  • Du gigot, etc.

Alors que sur un autre rayon, il peut disposer du Bœuf Aubrac. Ce dernier peut se présenter sous forme de haché, de beefsteak, de rôti, etc. Enfin, il ne faut pas oublier la charcuterie de tradition, comme le saucisson, le chorizo, le jambon cru, etc. L’idéal pour le boucher est d’étoffer son offre afin de se démarquer de la concurrence. Dans cette optique, il est possible de proposer du veau de l’Aveyron à ses clients. Ces derniers ont le choix entre les tendrons, les escalopes, les jarrets, les paupiettes, les côtes, etc. Enfin, grâce au service de livraison sous vide, il évite à ses clients le déplacement, il suffit à ces derniers, de passer commande par téléphone ou par mail.